Tramandera, radica di l'avene

A nostra stuzia


Rédigé le Mercredi 20 Juillet 2016 à 15:10 | Lu 370 fois | 0 commentaire(s)

Notre stratégie LEADER s’ajuste parfaitement bien à l’expression des besoins considérés comme étant représentatifs des attentes de la population, dans sa pluralité de vues et d’opinions. Elle surdétermine la dimension positive que l’on souhaite donner à notre Stratégie de Développement Local en l’ancrant de façon durable sur une terre disposant d’une identité mais surtout d’un potentiel de croissance économique important.

Le tryptique terre d’avenir – terres d’initiatives – terre d’innovation incarne la vision que l’on souhaite donner à ce territoire en émergence. Il s’articule autour de 3 axes prioritaires de manière à concentrer les moyens (effets leviers) et renforcer la lisibilité du plan d’actions :


TERRE d’AVENIR : Partager une vision spatiale et durable du territoire

Au regard des mutations en cours et de la mise en œuvre de la réforme territoriale, le Pays d’Ajaccio – qui n’existe toujours pas en tant que tel – se doit d’anticiper son organisation future et d’envisager son développement territorial durablement. Quoi de plus précieux que de léguer aux générations futures un bien commun et surtout un espace de vie qui ne veut pas subir mais agir au service de ses habitants et de ses entreprises. Il s’agit de faire partager une vision commune de cet espace, ancré dans des réalités urbaines et rurales interdépendantes. En amont de la nécessaire planification spatiale à venir, le programme LEADER se veut être un facilitateur de cette vision partagée pour préparer les chantiers de demain. Il se veut aussi être un révélateur et un animateur des potentialités patrimoniales en recherchant chaque fois que nécessaire l’appropriation ou la réappropriation, par le plus grand nombre de la qualité de la vie, de l’excellence des paysages, de leur indispensable préservation et de la culture sous toute ses formes.

TERRE D’INITIATIVES : Développer et pérenniser une offre économique territoriale valorisant les ressources, le patrimoine et les savoir-faire locaux

Depuis plus de trente ans, des générations d’hommes et de femmes produisent de l’activité économique dans le but de prolonger une histoire commune et surtout donner un avenir à cette terre qui regroupe des fragments d’identités. LEADER+ a démontré l’intérêt de la mise en réseau des acteurs et des initiatives. Il a prouvé que le rassemblement des énergies favorisait l’intérêt individuel de chacun et que le saut qualitatif passait invariablement par l’édification d’une offre économique territoriale. Aujourd’hui, il s’agit d’aller plus avant dans la recherche des moyens pour créer une véritable économie de production et de services qui serve à la fois le développement et la redistribution des richesses. Le défi de ce programme est donc de croiser les compétences, les initiatives, les savoir-faire de manière à rééquilibrer les flux d’échanges entre le rural et l’urbain, réduire les disparités économiques, sociales et culturelles entre les populations et valoriser de façon intelligente et moderne les potentialités qui constituent notre environnement de proximité.

TERRE D’INNOVATION : Promouvoir l’innovation à des fi ns économiques, sociales et culturelles

Les modèles économiques évoluent et s’adaptent aux exigences d’un monde à la fois virtuel et nomade. Les territoires ruraux sont confrontés aux problèmes de l’enclavement, de la désertification, de l’isolement mais sont par ailleurs ouvert sur le monde. Les nouvelles technologies de l‘information abolissent les frontières et nous permettent à tout moment de nous connecter au monde, à la planète toute entière. Face à ce paradoxe, il est indispensable d’initier par tous les moyens des projets qui cassent les jeux à sommes nulles, qui combattent le défaitisme ambiant en proposant des initiatives alternatives basées sur le commun, sur la reconnaissance des relations intergénérationnelles, sur l’économie sociale et solidaire. Les phénomènes de petite taille peuvent être un handicap comme une grande force. Ils permettent l’expérimentation. Ils offrent une capacité de mobilité énorme dans la mesure où ils impactent très vite en termes de changement où de résultat. Pour le faire il faut le vouloir et le croire, c’est sans doute le troisième grand défi de ce projet. Bâtir un plan d’actions iconoclaste mais très réaliste en sachant oser à chaque instant de la décision.



Nouveau commentaire :